Interview avec Aslı Erdoğan • Le fascisme d’après Cizre

Suite à la sortie du livre “Das haus aus Stein”, (Bâtiment de pierres) en Allemagne chez les éditions Penguin, Zülküf Kurt introduit l’interview qu’il a réalisée avec Aslı Erdoğan à Frankfurten en mettant l’accent sur la notoriété transnationale de l’écrivaine, suite à la campagne de soutien qu’elle a suscitée.

“Aslı Erdoğan. Première femme littéraire de langue turque, mise en jugement et menacée de peine de prison à perpétuité ; l’auteure qui a été arrêtée pour avoir été un membre tournant du conseil d’administration d’ Özgür Gündem,  fut incarcérée durant 136 jours. Une auteure dont les livres ont été traduits en 19 langues et ses textes en 30 langues… Rien que “Le silence même n’est plus à toi” a été publié, du Français au Roumain, en 12 langues. Et dans la version orale, en français,  aux Editions des Femmes, c’est Catherine Deneuve qui a offert sa voix.”

Dans ce reportage publié sur Yeni Özgür Politika, en turc, Aslı s’exprime sur la situation actuelle en Turquie, sur Cizre, Sur, le quartier historique de Diyarbakır, et sur sa littérature…

http://www.kedistan.net/2019/03/16/interview-asli-erdogan-fascisme-apres-cizre/