La ville dont la cape est rouge

Özgür, une jeune femme arrivée de Turquie, se trouve happée dans Rio de Janeiro. Être fragile, elle est confrontée à un univers dont la violence est inouïe. Les coups de feu qu’elle entend constamment retentir autour d’elle ne la surprennent plus et elle ne cherche pas à savoir d’où ils viennent. La femme endormie qu’elle croise sur le trottoir, si proche de la chaussée qu’elle va se faire écraser, est en fait plongée dans le sommeil de la mort. 

https://encres-vagabondes.com/magazine/erdogan.htm